----------

La dure vérité

Examinons la dure vérité, et les chiffres, au sujet de l'immersion en eau froide. On a réalisé de nombreuses études pour déterminer pourquoi il y a tant de noyades par suite de chutes dans de l'eau froide. Si l'on examine les statistiques ci-dessous, il semble que dans bien des cas ces tragédies n'auraient pas dû se produire puisque la plupart des victimes étaient de bons nageurs et se trouvaient à faible distance d'un lieu sûr : la rive, une embarcation, un quai, etc.


L'étude "Flottera-t-il ?" du CCSN
réalisée par Sauve-Qui-Pense (Smartrisk)


Une des questions que posait l'étude était:
"Pourquoi ne pas porter de gilet de sauvetage?"

Statistiques de la Société de sauvetage

En 2004, 410 personnes se sont noyées au Canada,
130 faisaient du bateau.

Eau froide

60 % des victimes se sont noyées dans de l'eau à moins de 10 °C.

34 % des victimes se sont noyées dans de l'eau entre 10 et 20 °C.

Gilets de sauvetage

Seulement 12 % des victimes portaient correctement un gilet de sauvetage.

2 % des victimes portaient incorrectement un gilet de sauvetage.

Distance jusqu'à la rive

43 % des victimes se trouvaient à moins de 2 mètres de la rive ou d'un lieu sûr.*

66 % des victimes se trouvaient à moins de 15 mètres de la rive ou d'un lieu sûr.*

* La rive, une embarcation, un quai, etc.

Comment les victimes se sont-elles retrouvées à l'eau

26 % des victimes sont tombées ou ont été jetées par-dessus bord.

48 % des victimes se trouvaient dans un bateau qui a chaviré ou a été submergé.

Compétence en natation

Ne savaient pas nager = 29%

Mauvais nageur = 15%

Nageur moyen = 12%

Bon nageur = 10%

Indéterminé = 34%